• en
  • fr
  • es

Bonjour Julia !

Bonjour Julia !

Cette semaine nous avons décidé de nous entretenir avec une de nos traductrices, Julia. Nous avons eu l’occasion d’échanger avec elle sur son métier, sa passion pour l’anglais ainsi que ses passe-temps.


1. “Salut Julia ! Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?”

“Bonjour ! Je suis née à Paris, où j’ai grandi et toujours vécu, entre la ville intramuros et la proche banlieue. J’ai effectué la majeure partie de mes études en région parisienne, d’abord à l’université de Paris-Est, puis à l’ISIT, qui se trouvait alors dans le quartier de Saint-Germain des Prés. J’ai également vécu pendant deux ans à Manchester, en Angleterre, où j’ai obtenu mon premier master.

Actuellement, je vis toujours à Paris. J’envisage parfois d’en partir, mais j’ai du mal à quitter cette ville dont je suis amoureuse. On dit souvent que les Parisiens ont une relation d’amour/haine avec leur ville, je crois que c’est vrai !”

2. “Quand est-ce que vous avez décidé de devenir traductrice ?”

“J’ai toujours aimé les langues, je me suis donc naturellement orientée vers un métier qui exigeait de jouer avec en permanence. Et puis j’ai vu le film « L’interprète », avec Nicole Kidman, où elle incarne une interprète de conférence aux Nations unies. Je me suis dit que ce devait être le meilleur métier du monde !

Ensuite, mon choix s’est affiné et j’ai préféré me consacrer à la pratique écrite de la traduction. Je n’ai jamais aimé la traduction littéraire, même si cela peut surprendre. Aujourd’hui, je suis spécialisée en traduction juridique et financière, mais je travaille également dans d’autres domaines.”

3. “Qu’est-ce qui a inspiré ce choix de métier ?”

“J’ai toujours été passionnée par les langues, en particulier l’anglais. Apprendre du vocabulaire, décortiquer les structures grammaticales… Pour moi, c’était un vrai bonheur. En plus, je suis très curieuse dans la vie, je lis énormément, je regarde beaucoup de documentaires, j’écoute un nombre incalculable de podcasts…

… La traduction, c’est une manière de combiner cette curiosité et mon amour des langues, puisque grâce à mon métier, je suis « obligée » de me renseigner en permanence sur des domaines qui me sont inconnus.”

4. “Quelle est la langue que vous trouvez la plus belle ou la plus intéressante ? Quelle est la langue que vous aimez le plus étudier ?”

“L’anglais définitivement ! C’est la première langue étrangère que j’ai réussi à maitriser et celle que je parle le mieux. Je lis beaucoup en anglais, et j’ai toujours autant de plaisir à apprendre de nouveaux termes. Je parle également espagnol et depuis quelque temps j’apprends l’italien et le turc. Je dois reconnaître que j’ai beaucoup de mal avec le turc, mais je ne désespère pas !”

5. “Vous êtes française et vous avez fait des études linguistiques. Quels sont les clichés sur la langue française que vous entendez le plus souvent de la part d’étrangers ?”

“Les étrangers disent très souvent que la langue française est extrêmement difficile, et je pense qu’ils ont raison. Mais c’est aussi une langue très belle, pleine de nuances. En ce qui concerne l’accent, je suis assez d’accord : ce n’est pas une langue très chantante (tout du moins à Paris, nous parlons très vite, mais descendez dans le sud de la France, vous verrez qu’ils chantent là-bas !)”

6. “Les langues régionales ne sont pas très mises en avant en France, alors que dans certains pays elles bénéficient de protections et de lois spéciales. Avez-vous un avis sur ce sujet ?”

“Oui et non. Je comprends que les régions aient envie de protéger leurs patois, mais je pense qu’il est nécessaire que tout le monde puisse se parler au sein du pays. Je suis donc assez contre l’apprentissage du breton comme première langue par exemple, mais complètement pour comme seconde langue.”

7. “Si vous deviez recommander un livre sur la traduction, quel ouvrage serait-il ?”

“« Le poisson et le bananier » de David Bellos. C’est un ouvrage fantastique sur l’histoire de la traduction, qui donne beaucoup d’exemples, d’anecdotes, etc. Il n’est pas du tout réservé aux traducteurs !”

8. “Qu’est-ce que vous aimez faire pendant votre temps libre ?”

“Je dis souvent que j’ai trois passions dans la vie : la lecture, la mode et la cuisine. Mon temps libre est donc occupé par ces trois hobbies, mais comme je l’ai dit, je suis assez ouverte donc je vais au cinéma, je fais du sport (beaucoup de course à pied), je me promène, je tricote… Je suis sans arrêt en train de me découvrir de nouvelles passions !”

Photo Credit: Shutterstock
photo 1
photo 2
photo 3
photo 4
photo 5
photo 6



Comments are closed.